The Electrok[i]t : Pop Culture & électronique

​

Eclectique, sans vraiment de date de naissance, la pop culture est toujours à la recherche d’une définition. Sa principale caractéristique est d'être produite et appréciée par le plus grand nombre, à l'opposé d'une culture élitiste ou avant-gardiste.

Elle a ce pouvoir incommensurable "de recomposer de grands récits collectifs et de grands mythes où le peuple se réinvente".

​

La volonté du projet The Electrokit est bien de s’adresser à tous… mais avec un cadre nouveau, des structures et des matières hors des formats classiques de la pop culture.

Un mélange d’informatique musicale, de synthétiseurs analogiques, de guitares électrique et classique et d’un instrument fait maison, le wonk, fabriqué à partir d’un morceau de bois et de traitements en temps réel.

Un concert

Un concert de musique électronique, down-tempo et parfois "mid-tempo". 

​

Des textures ambiant flottant vers l’électro minimaliste. 

Et toujours cette couleur pop enveloppant le tout.

​

Entre musique écrite et plages d’improvisation, Franck Berthoux dévoile son univers.

Création novembre 2018

Une installation sonore

Le public devient acteur en recomposant une musique écrite, et par laquelle l'artiste se réinvente, en laissant une part ouverte et interactive à son écriture. 

​

En entrant dans la zone centrale de la pièce, la guitare suspendue se met à jouer. Sa manipulation permet au public de moduler la musique en temps réel. 

​

En tapant ou frottant le Wonk, il interagit sur les évènements musicaux. 

Création en cours